Restructuration du Centre d’Habitat de Beaumont en Véron (Indre-et-Loire)

Prévue depuis plusieurs années, la restructuration du Centre d’Habitat de Beaumont en Véron (Indre-et-Loire) a commencé à l'été 2019. Elle répond à la demande d’évolution et à l’amélioration des conditions de vie des personnes accueillies.

Le Centre d’Habitat (CH) de Beaumont-en-Véron bénéficie depuis l’été 2019 d’importants travaux de restructuration. Agréé pour recevoir 57 travailleurs handicapés, il transforme son offre actuelle : création d’un Foyer de vie pour adultes handicapés vieillissants de 25 lits, homogénéisation du public du Service d’accueil de jour (SAJ) composé de jeunes adultes, modernisation du CH aux locaux devenus vétustes. Un projet souple pour qu’il puisse s’adapter avec le temps, aux évolutions des besoins des personnes accompagnées.

Un projet en deux temps

La restructuration commence par la démolition de la majorité des pavillons actuels d’habitation. Pendant la durée des travaux (prévue de 2 ans), les résidents sont logés à Pontourny, relais de chasse du XVIIIe situé sur la commune de Beaumont, à 1,5 km du CH, réaménagé pour l’occasion. Seuls 10 résidents, parmi les plus autonomes, restent au CH, avec un encadrement éducatif allégé et en compagnie le soir, d’un veilleur de nuit.
Les bâtiments historiques sont conservés : dans les communs du  château totalement restaurés et remaniés, seront installés l’accueil et l’administration ainsi qu’à l’étage, une dizaine de studios pour les résidents les plus autonomes.
Une construction neuve sur deux niveaux est créée, dans laquelle la circulation entre les bâtiments se fera via des rues intérieures couvertes. Au rez-de-chaussée, outre la cuisine centrale et les 2 salles-à-manger (une pour chaque service : adultes handicapés vieillissants/jeunes adultes et travailleurs handicapés), de spacieuses salles d’activité communes sont prévues, orientées sud-ouest avec vue sur le château ; elles comporteront une cuisine pédagogique, des ateliers multimédia, bricolage, musique, balnéothérapie et esthétique. Au premier étage, seront installées des chambres (avec salles-de-bain) de 20 m2, avec des espaces collectifs comprenant un coin détente-télévision et une cuisine.